1/2
View more
Faber-Castell graphite mine, Canson paper 224 g/m2
Painted wood frame, anti-reflective glass
34 3/10 × 26 in.
40 x 31 3/4 in. framed
Courtesy Gallery Suzanne Tarasieve Paris and artist Jean Bedez
Dessin à la mine de graphite Faber-Castell, papier Canson 224 g/m2
Encadrement bois peint, verre anti-reflet
87 x 66 cm
101,5 x 80,5 cm encadré
Courtesy de la galerie Suzanne Tarasiève et de l’artiste Jean Bedez
2017

Quatre globes sont suspendus au-dessus d’un paysage de marais enneigé, le rivage à l’arrière-plan est estompé par un voile brumeux épais, la végétation aquatique proliférante se reflète à la surface. L’Oeuvre au Blanc purifie et spiritualise les substances changées en une rosée fluorescente, elle est associée à la lune.

Jean Bedez s'inspire pour ces quatre dessins d’une gravure de l’Atalante Fugitive, traité hermétique de l'alchimiste allemand Michel Maier (1599-1622). Le quadruple globe représente le processus de transmutation des métaux en or grâce à l'obtention de la pierre philosophale qui symbolise aussi la recherche de la sagesse. Les substances se dissolvent et se coagulent à l'épreuve du feu présent dans chaque orbe. Ignis Opus (l’Oeuvre de Feu) est placée sous le signe des astres et des planètes, ainsi se trouvent reproduits fidèlement le Soleil, Mercure, la Lune et Vulcain, planète de feu. Pour les alchimistes, tout est correspondances dans l'univers, le macrocosme se reflète dans des mondes en réduction ou microcosme qui imitent la richesse du cosmos.L’on retrouve ainsi distribués dans les quatre dessins des éléments de la gravure comme la barque, qu’il revisite, transforme en replaçant les quatre globes dans différents sites et paysages qui figurent leur nature et symbolique.La présence des planètes fait signe, elle s'incorpore dans un cycle illustré par d'autres œuvres de Jean Bedez comme la série Paranatellon, 2017 et une autre à venir inspirée par l'histoire de Florence à la Renaissance Magni Sidera Mundi.